Monthly Archives: February 2015

Optimiser la mobilité périurbaine – Jancovici – 14/1/2015

Pdf de la présentation : http://www.lafabriquedelacite.com/fab…
Jean-Marc Jancovici, associé et fondateur de Carbone 4, présente les premiers résultats d’une étude sur la mobilité périurbaine, commandée par La Fabrique de la Cité sur la pertinence économique et environnementale de trois solutions originales : le bus express, le covoiturage et le transport à la demande.
Se déplacer en bus express plutôt qu’en voiture ou en train représente une économie substantielle pour les ménages, de l’ordre de « 300 à 1000 euros par an et par usager », selon Carbone 4, qui a concentré son travail sur le réseau de bus express madrilène et sur deux lignes françaises (TransIsère et Chronobus, à Nantes). Les citoyens ne sont pas les seuls acteurs à profiter de la mise en place d’un réseau de bus express. Les collectivités y trouvent aussi leur compte, puisqu’elles peuvent économiser des sommes non négligeables, de l’ordre de 500 à 1200 euros par usager et par an. « Le bus express sera souvent économiquement plus avantageux que les transports en commun guidés comme le TER ou le tramway, ce qui diminue le montant de la dépense publique », explique Jean-Marc Jancovici.

 

Optimiser la mobilité périurbaine – Jancovici – 14/1/2015 – YouTube.

Integrated Transport and Land Use Modeling for Sustainable Cities.

978-2-94022-272-8_medium

Sous la direction de Michel Bierlaire, André de Palma, Ricardo Hurtubia et Paul Waddell.

Integrated transport and land use models are an increasingly used tool for evaluation of urban policy and large scale projects. Although there is a well-built theoretical background supporting the existing models, there are few exhaustive descriptions of the methodological implications and implementation efforts behind these tools.This handbook describes the modeling effort, methodological contributions, and results of the SustainCity project. SustainCity, financed by the European Union, implemented integrated microsimulation models for European cities, generating a quantitative tool for policy evaluation, specially focused on sustainability issues. The book describes the implementation of an improved, UrbanSim-based platform for three European cities: Brussels, Paris, and Zu¨rich. The analysis is focused on the methodological contributions that resulted from the modeling effort and the practical aspects of microsimulation models as policy evaluation tools.

WebTV

L’automobile a fortement changé ces dernières années: véhicules communicants, véhicules électriques, véhicules hybrides. Nicolas Meilhan et Philippe BIHOUIX experts en énergie et métaux font le point des évolutions futures en fonction de l’évolution des ressources énergétiques et minières. Intervenants : Nicolas MEILHAN de la société FROST et SULLIVAN et Philippe Bihouix, ingénieur spécialiste des métaux Institut Momentum.

WebTV.

The future of mobility as seen from the past

James B. Settles, 1946, Amazing Stories Magazine. Trade your trouble for a bubble

James B. Settles, 1946, “Pleasure ball”, Amazing Stories Magazine.

Moving walkways with seats, rolling bubbles, magnetic ring railways… Several sites (e.g. the science fiction site “Dark Rosted Blend”) present a series of imaged futures of mobility, as seen from the point of view of the past century.

“Now that atomic energy is coming, we have asked artist James B. Settles to picture for us one of the developments in amusement to which it might be put. He surprised us with this huge rolling cross-country pleasure ball.
With atomic energy, it has been postulated that man will have many leisure hours that he never had before. He will have most of the day to pursue as he pleases, either for pleasure, or in pursuit of a hobby, or in art, or in just plain being lazy.
… and decide to go sightseeing across the country in this giant rolling ball of transparent plastic, balanced by interior gyro stabilizers controlling a suspended core which ever remains erect as it travels around its giant “track-ring.”
This ring is magnetic, and powered by the atom, revolves along the roadway. The same power that makes the ball move forward (or backward) acts for stopping the ball. There are no huge motors, no complicated apparatus, just the simplest of gadgets, and a complex and very interesting interior which is the last word in pleasure palaces. Games, terraces, ramps, restful lounging places, dance floors, swimming pools and just plain sightseeing would make this huge ball a pleasant place to while away a day.” – Amazing Stories, 1946.

See more here:

Vivre à la campagne sans voiture | La Ville Nouvelle

Considering a PostCarWorld for the hypo-urban dwellers:

La campagne sans voiture, ça n’existe pas ? 
Quelle belle contradiction : l’écolo est censé habiter à la campagne, et la vie à la campagne «est impossible sans voiture». Or quoi qu’on dise «la bagnole, ça  pue, ça tue et ça pollue» et «les carapaces, ça prend de la place» et même à la campagne. Moralité le soi-disant modèle écologique serait dramatique s’il était généralisé.

Pour développer des alternatives à la voiture en milieu rural, il faut se confronter à des obstacles structurels, systémiques et psychologiques….

Avant d’entreprendre quelconque changement, mieux vaut vérifier notre motivation. Voulons-nous vraiment vivre à la campagne? Voulons-nous vraiment vivre sans voiture? Est-ce que nous faisons ce choix pour satisfaire nos besoins intérieurs, ou bien nous cherchons à satisfaire un besoin induit par l’extérieur?…”

Vivre à la campagne sans voiture | La Ville Nouvelle.

Voir aussi: http://ville-nouvelle.net/2015/01/23/reveurs-et-bricoleurs/

Public transport and public health: bacteria in the New York Subway

“A city is like an organism,” said IBM Corp. computational biologist Robert Prill, who is among those at the company investigating ways to better collect and analyze these immense new public-health genome databases. “It has a circulating system consisting of the movement of people.”

A question that also needs to be taken  into account in PostCarWorld.

Big Data and Bacteria: Mapping the New York Subway’s DNA – WSJ.

L’EPFL, partenaire de la chaire sur la conduite automatisée.

324x182

30.01.15 – MINES ParisTech a lancé une chaire internationale de recherche dans les secteurs automobile et aéronautique, en partenariat avec des industriels français et trois institutions académiques prestigieuses dont l’EPFL.

Un jour on montera dans sa voiture, énoncera la destination et… on se laissera conduire. La révolution qui nous mènera aux véhicules intelligents et autonomes est lancée. Industriels et académiques y sont des moteurs essentiels comme le montre la création de la nouvelle chaire internationale «Conduite automatisée», ouverte par MINES ParisTech avec trois partenaires académiques prestigieux: l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse), l’Université de Shanghai Jiao Tong (Chine) et l’Université de Berkeley (Etats-Unis).

Portée par la Fondation MINES ParisTech, la chaire est financée à hauteur de 3,7 millions d’euros par les industriels Valeo, PSA Peugeot Citroën et Safran. Elle travaillera pendant cinq ans sur le sujet de la conduite automatisée, en poursuivant trois objectifs: faire progresser la connaissance sur les véhicules automatisés; développer les dispositifs d’intelligence embarquée; faire rouler des véhicules automatisés sur 3 continents (Asie, Etats-Unis, Europe).

Depuis la création du Centre de Transport en 2009, l’EPFL n’a cessé de renforcer sa compétence en matière de recherche en mobilité et transport. A travers divers projets de recherche, les laboratoires ont acquis une expertise unique dans la conduite automatisée et le développement de technologies innovantes d’aides à la conduite et d’interfaces homme-machine.

Une aide à la détection de piétons
Dans le cadre de la chaire sur la conduite automatisée, un premier projet a déjà été lancé à l’EPFL. Il a pour ambition de développer un système embarqué de détection de piétons afin d’assister le conducteur et, au final, d’augmenter la sécurité. Ce projet, d’une durée de quatre ans, misera sur la détection de piétons, le suivi et la prédiction de trajectoire et sera intégré aux stratégies de commandes du véhicule.

Source : EPFL